The Goldfish Pool at Chartwell - Winston Churchill (collection privée - 1932)Chasse au faucon en Algerie ; la curée - Eugène Fromentin (musée d'Orsay - 1863)


Maisons à l'Estaque - Georges Braque (Musée de Berne - 1908)
Le seul oiseau qui vole au-dessus des nuages - André Devambez (Musée d'Orsay - 1910)

La Charge - André Devambez (Musée d'Orsay - 1902)


 

 

 

 

 

 

 

 

 Hélène Bourgeois (sa fille) - Léon Bourgeois (Musée de Châlons-en-Champagne)

 

 La Valse - Camille Claudel (Musée Rodin - 1899)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 cas : il existe une notice sur internet, elle est en lien sur le nom (souligé). Des informations existent sur internet, elles sont reprises. Dans le cas contraire, les informations glanées sont entièrement reportées. Vous pouvez voir des photos anciennes ici.

Au nom de la rue (avenue, place, allée, promenade...) on ajoute le cas échéant le ou les prénoms manquants et les années de naissance et de décès et au moins quelques informations (source : archives municipales pour les noms les moins célèbres).

La liste de 119 noms s'est enrichie de 25 nouveaux noms puisqu'une délibération du Conseil Municipal en date du 13 mars 2019 a décidé d'attribuer (selon un procédé non évoqué : votre avis nous intéresse, comme pour le grand débat? Chiche !) des noms de poétesses et de poétes aux nouvelles voies de la ZAC de Maison-Blanche. Brassens, Brel, Hugo, Molière, Prévert, Racine, Vigny, Villon et ceux que l'on trouve dans les écoles (Chénier, La Fontaine, Valéry) vont se sentir moins seuls surtout si la parité est favorisée. Quelques idées ici. La poèsie est partout. Le 18 avril 2019, on a ajouté quelques citations en hommage à Notre-Dame de Paris (Louis Aragon, Théophile Gautier, Victor Hugo, Gérard de Nerval, Edith Piaf).

  1. Clément Ader (1841-1925) : ingénieur, pionnier de l'aviation. Le premier à tenter de voler à bord d'un objet plus lourd que l'air
  2. Louis Ampère () : le physicien français se prénomme André-Marie ???? Son père comme son fils se prénomment Jean-Jacques. Rue depuis 1975. Plusieurs villes françaises ont une rue qui portent le nom de Louis Ampère! on trouve même sur internet cette intéressante question. Au voisinage de Louis Armand et des Frères Lumière (le cadet se prénomme Louis) ce qui pourrait expliquer (mais pas excuser) la confusion, d'autant que plusieurs villes françaises comportent une voie Louis Ampère.
  3. Guillaume (Albert Vladimir Alexandre Apollinaire de Kostrowitzky) Apollinaire (1880-1918) : poète et écrivain, mort pour la France. Il a été mis en musique par Dmitri Chostakovitch, Francis Poulenc, Léo Ferré qui l'a chanté. allée de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  4. Louis Aragon (1897-1982) : poète de l'amour et de la résistance, romancier et journaliste. Ses poèmes ont été mis en musique (popularisés) et chantés par Georges Brassens, Jean FerratLéo Ferré et Joseph Kosma dans l'une de ses cantates. Il évoque Notre-Dame de Paris dans son poème Paris 42 "...Et Notre-Dame sort des eaux comme un aimant..." mis en musique par Lino Léonardi. rue de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  5. Louis Armand (1905-1971) : ingénieur, président de la SNCF de 1955 à 1958, puis de l'EURATOM, puis des Houillères de Lorraine. Il est Compagnon de la Libération. En 1963, il est élu à l'Académie Française.
  6. (Antoine Marie Joseph Paul) Antonin Artaud (1896-1948) : poète, acteur (La Passion de Jeanne d'Arc...), écrivain. chanté par Colette Magny. Interné à Ville-Evrard de 1939 à 1942 pour "Syndrome délirant de structure paranoïde, idées actives de persécution, d'empoisonnement, dédoublement de la personnalité. Excitation psychique par intervalle. Toxicomanie ancienne". avenue de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  7. Jules Auffret (1902-1941) : conseiller municipal de Bondy puis conseiller général. Ex rue du pré fleuri jusqu'en 1944.
  8. (Adrien Gustave) Henri Barbusse (1873-1935) : écrivain. Tout le monde connait "le Feu" prix Goncourt 1916. Ex place de la Hacarde jusqu'en 1935 avec une interruption pendant l'Occupation.
  9. Jean Bart (1650-1702) : corsaire français. Il a servi sous les ordres de Tourville.
  10. Charles Baudelaire (1821-1867) : poète et traducteur (Edgar Allan Poe). rue de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  11. (Antoine) Henri Becquerel (1852-1908) : physicien. Prix Nobel de Physique en 1903 (avec Marie et Pierre Curie) pour sa découverte de la radioactivité. Il a donné son nom à l'unité de radioactivité.
  12. Maurice Berteaux (1852-1911) : Député, Ministre de la Guerre entre 1904 et 1911.
  13. Simone Bigot () : voie nouvelle créé dans le lotissement « Paris-Neuilly » créé en 1911. Nom faisant probablement référence à la famille du lotisseur. Il est probable que le fondateur du lotissement, Gaston Bigot, ait voulu rendre hommage à sa famille. Toutefois, on trouve des rues Simone Bigot à Neuilly-Plaisance, Champigny-sur-Marne, Clichy-la-Garenne.
  14. Raymond Bilbor (07/03/1898-09/12/1970) : né à Châlons-sur-Marne, mort à Neuilly-sur-Marne. maire de Neuilly-sur-Marne en 1944 et de 1953 à 1965. Dessinateur à la SNCF, membre du PCF. Il est arrêté en mars 1940 (ou le 27 mai 1940), interné au Fort-Barraux (38). Libéré fin juillet 1942. Il vivait au numéro 8 de cette rue. Ex rue de la Butte jusqu'en 1971
  15. (Alexandre-César-Léopold dit Georges) Bizet (1838-1875) : musicien français. Tout le monde connait Carmen
  16. Louis (Charles Joseph) Blériot (1872-1936) : ingénieur, pionnier de l'aviation. Le premier à traverser la Manche le 25 juillet 1909. 
  17. Léon Blum (1872-1950) : deux fois président du Conseil (Front Populaire) et président du gouvernement provisoire (à chaque fois de manière très éphémère).
  18. Hélène Boucher (1908-1934) : aviatrice, féministe. Elle a détenu plusieurs records du monde de vitesse.
  19. (Louis-Antoine de) Bougainville (1729-1811) : navigateur et explorateur français, sénateur de l'empire. Le 1er Français qui a effectué le tour du monde entre 1766 et 1769. Les bougainvilliers et leurs fleurs les bougainvillées ont été nommés en son honneur à la suite de spécimens collectés lors de ce tour du monde. Son corps est au Panthéon depuis 1911.
  20. Léon Bourgeois (1851-1925) : président du conseil, président du Sénat, Prix Nobel de la Paix en 1920 mais aussi sculpteur.
  21. Georges Braque (1882-1963) : peintre et sculpteur. L'un des pères du cubisme. Son tableau le plus célèbre est sans doute "Maisons à l'Estaque" dont il existe 3 versions, parmi un grand nombre de toiles relatives à ce lieu .
  22. Georges Brassens (1921-1981) : chanteur français. Tout le monde connait "la mauvaise réputation"
  23. Jacques Brel (1929-1978) : chanteur puis acteur. Tout le monde connait "Amsterdam" ou "Mon oncle Benjamin
  24. Aristide (Pierre Henri) Briand (1862-1932) : onze fois président du Conseil. Prix Nobel de la Paix en 1926 (avec Stresemann) pour son action en faveur de la réconciliation entre la France et l'Allemagne.
  25. Pierre Brossolette (1903-1944) : homme politique, résistant. Après être torturé, il se suicide pour ne pas parler. Ses cendres sont au Panthéon depuis 2015
  26. Ferdinand Buisson (1841-1932) : cofondateur de la Ligue des Droits de l'Homme, Prix Nobel de la Paix en 1927
  27. Albert Camus (1913-1960) : écrivain, Prix Nobel de Littérature en 1957. Tout le monde connait L'Étranger, l'un des romans francophones le plus lu au monde.
  28. (Marie François Sadi) Carnot (1837-1894) : député, préfet, ministe puis président de la République en 1887 jusqu'à son assassinat par un anarchiste italien, Sante Geronimo Caserio. Ex ruelle et cour du Tison renommées en 1894
  29. Jacques Cartier (1491-1551) : navigateur, explorateur du fleuve Saint-Laurent
  30. Danielle Casanova (1909-1943) :  résistante, morte en déportation à Auchwitz
  31. René (Samuel) Cassin (1887-1976) : un des auteurs de la Déclaration universelle des droits de l'homme en 1948, Prix Nobel de la Paix en 1968. Sa dépouille est transférée au Panthéon en 1987.
  32. Aimé Césaire (1913-2008) : écrivain, poète et homme politique (député de la Martinique). L'un des pères de la "négritude". Mis en musique et chanté par Julien Clerc et Abd-Al-Malik. place de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  33. René (Emile) Char (1907-1988) : poète et résistant. Mis en musique par Pierre Boulez. rue de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  34. Raymond Chassagne () : notaire, maire de Neuilly-sur-Marne de 1965 à 1974. Rue nommée en 1981
  35. Docteurs M. et J.-P. Chassigneux : Madeleine née Boyer (22/08/1900-24/04/1961 Paris) et Jean (André) Pierre (30/11/1895 Paris 17-04/01/1980 Meudon). Mariés en 1926 à Vincennes. Engagé volontaire en Espagne républicaine. Les tracts étaient imprimés au domicile du docteur Chassigneux, ancien médecin au service central des Brigades internationales, qui sera arrêté le 3 juillet 1941. Leurs cabinets étaient rue de Noisy-le-Grand (devenue Marx Dormoy).
  36. Andrée Chédid (1920-2011) : femme de lettres et poètesse d'origine syro-libanaise. Prix Goncourt de la nouvelle (1979) et de la poésie (2002). rue de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  37. Winston (Leonard Spencer-) Churchill (1874-1965) : premier ministre britannique. Prix Nobel de Littérature en 1953, il fut aussi un peintre apprécié.
  38. Camille Claudel (1864-1943) : sculptrice. Elève, modèle, muse puis maitresse d'Auguste Rodin. La valse est son oeuvre iconique. Internée à Ville-Evrard en 1913-1914.
  39. (François) Coli (1881-1927) : aviateur. Il a disparu avec Charles Nungesser, lors de la première tentative de traversée aérienne de l'océan Atlantique Nord sans escale entre Paris et New York.
  40. Emile Cossoneau (1893-11/12/1943) : conseiller général du canton du Raincy de 1935 à 1940, député de la Seine-et-Oise de 1936 à 1940. Arrété le 5 octobre 1939, déchu de son mandat, puis condamné et transféré en Algérie, libéré en 1943, il rejoint Londres. Son avion est abattu lors de son retour en France. Ex-rue de Paris jusqu'en 1944.
  41. Amiral (Amédée-Anatole-Prosper) Courbet (1827-1885) : marin, amiral en 1884. Il a commandé l'escadre d'Extreme-Orient et fut gouverneur de la Nouvelle-Calédonie.
  42. Arthur (Auguste Louis) Dalidet (1906-1942) : si c'est le bon s'écrit LL
  43. Michel Debré (1912-1996) : député, plusieurs fois ministre, premier ministre sous la Ve République.  Membre de l'Académie Francaise en 1988 (1er fauteuil)
  44. Gaston Defferre (1910-1986) : maire de Marseille, député, plusieurs fois ministre sous la IVe République, ministre de l'Intérieur de 1981 à 1984.
  45. Charles De Gaulle (1890-1970) : général, président de la Ve République à partir de 1959. Dans l'appel du 18 Juin il appelle tous les officiers et les soldats qui se trouvent en territoire britannique ou qui pourraient s'y trouver à le rejoindre et à continuer les combats, ce qui lui vaut d'être condamné à Clermont-Ferrand le 2 août 1940 à la "peine de mort, dégradation militaire et confiscation de ses biens meubles et immeubles". Il devient sans doute "le plus grand français de tous les temps". RN 34 puis rue de Paris jusqu'en 1965 6 mois avant sa réélection.
  46. Maréchal (Jean) De Lattre de Tassigny (1889-1952) : maréchal de France. Il mène la campagne victorieuse, dite "Rhin et Danube" en 1944-45
  47. Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859) : poétesse romantique mise en musique par Gioachino Rossini, Camille Saint-Saens et chantée par Julien Clerc et Pascal Obispo. rue de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  48. (René) Descartes (1596-1650) : mathématicien, philosophe. Tout le monde a entendu parler du "Discours de la Méthode". La formule "Je pense donc je suis" lui est attribuée à tort, il l'a seulement reprise.
  49. Robert Desnos (1900-1945) : poète, résistant, mort en déportation. Mis en musique par Joseph Kosma, Francis Poulenc. rue de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  50. André Devambez (1867-1944) : peintre et illustrateur nocéen. Il a réalisé de nombreux dessins de guerre durant le 1er conflit mondial. Deux de ses toiles sont au Musée d'Orsay : La Charge (son oeuvre la plus célèbre) et Le seul oiseau qui vole au-dessus des nuages, il était peintre officiel du ministère de l'air.
  51. Denis Diderot (1713-1784) : philosophe et encyclopédiste. Il dirige (avec D'Alembert) et rédige l'Encyclopédie.
  52. Général (François-Xavier) Donzelot (1763-1844) : général de l'Empire, gouverneur de la Martinique. Il habitait au château de Ville-Evrard
  53. (René) Marx Dormoy (1888-1941) : ministre de l'Intérieur sous le Front Populaire, assassiné par d'anciens CagoulardsEx-rue de Noisy-le-Grand jusqu'en 1946.
  54. (Joseph Athanase) Paul Doumer (1857-1932) : député, président du Sénat, président de la IIIe République en 1931. Assassiné, sa veuve refuse qu'il soit inhumé au Panthéon. L'avenue allait jusqu'à la RN34. La partie qui va du monument aux morts jusqu'à la RN34 a été rebaptisé rue des Martyrs de la Déportaion.
  55. (René Trouin, sieur du Gué, dit) Henri Duguay-Trouin (1673-1736) : corsaire qui souffrait du mal de mer! Son squelette retruvé à l'Eglise Saint-Roch a été transféré en 1973 dans sa ville natale, Saint-Malo dans la cathédrale Saint-Vincent.
  56. Eugène Grindel dit Paul Eluard (1895-1952) : poète de la résistance, de la paix et de la Liberté. rue de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  57. (Honoré) D'Estienne d'Orves (1901-1941) : officier de Marine, martyr de la Résistance. Exécuté comme otage au Mont-Valérien.
  58. (Ferdinand) Foch (1851-1920) : maréchal de France en 1916. Commandant en chef des forces alliées pendant la 1e guerre mondiale. Ex RN34 puis rue de Paris jusqu'en 1933.
  59. Foulques (XIIe siècle-1201) : curé de Neuilly, fondateur de l'abbaye Saint-Antoine-des-Champs (75012) rasée en 1796 qui deviendra l'hôpital Saint-Antoine en 1802.
  60. Eugène (-Samuel-Auguste) Fromentin (1820-1876) : peintre orientaliste et écrivain, son oeuvre écrite la plus célèbre est le roman autobiographique Dominique (1863) et sa toile (et d'autres) La chasse au faucon en Algérie : la curée est visible au musée d'Orsay, quelques autres sont conservées au Louvre et d'autres encore dans des musées étrangers. Louis Amiard, maire de Neuilly-sur-Marne entre 1904 et 1935 est l'un de ses descendants.
  61. Léon Gambetta (1838-1882) : président de la Chambre des députés, il proclame la République depuis l'Hotel de Ville de Paris en 1870, puis président du Conseil en 1881. Son coeur est au Panthéon depuis 1920. Rue nommée depuis 1905.
  62. Théophile Gaubert (20/04/1875-) : né à Viazac (46), Infirmier à l’hôpital de Ville-Evrard, syndicaliste, maire de Neuilly de 1935 à 1939 et de 1944 à 1953. Démis de ses fonctions de Maire, il quitte Neuilly-sur-Marne le 15 octobre 1940 pour le Lot. Arrêté un an plus tard, il est détenu à la prison de Cahors avec les détenus de droit commun puis au camp d’internement de Saint Sulpice-la-Pointe (81). Malade, il est libéré et mis en résidence surveillée. Ex-rue de Paris jusqu'en 1965 (1953?)
  63. (Jean-Pierre) Théophile Gautier (1811-1872) : poète et critique d'art. Mis en musique par Hector Berlioz, Manuel De Falla, Gabriel Fauré, Henri Duparc, Jules Massenet... Dans son recueil La comédie de la mort il écrit un poème se référant à Victor Hugo : Notre-Dame "...On dirait, à te voir, Notre-Dame chrétienne, Une matrone chaste au milieu de catins !". square de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  64. (Louise-Rose-Étiennette) Rosemonde Gérard (1866-1953) : Actrice, poètesse, femme de lettres et de lettré (Edmond Rostand). Son nom a été donné à une rose. allée de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  65. (Paul Guillaume) André Gide (1869-1951) : écrivain. Prix Nobel de Littérature en 1947. Tout le monde connait Les Nourritures terrestres
  66. Georges Guynemer (1894-1917) : un des pilotes de guerre les plus célèbres. Mort au combat après 53 victoires homologuées. Son nom est cité sur les murs de la nef du Panthéon
  67. José-Maria de Hérédia (1842-1905) : poète d'origine cubaine. Membre de l'Académie Française (1894). place de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  68. Chanoine (Georges Modeste) Héroux (1882-12/12/1971) : curé de Neuilly-sur-Marne. Il a sa tombe au cimetière. Ex place de l'église jusqu'en 1971.
  69. Victor (Marie) Hugo (1802-1885) : sénateur, écrivain, tout le monde connait les Misérables et depuis le 15 avril 2019, Notre-Dame de Paris "Mais si belle qu’elle se soit conservée en vieillissant, il est difficile de ne pas soupirer, de ne pas s’indigner devant les dégradations, les mutilations sans nombre que simultanément le temps et les hommes ont fait subir au vénérable monument."
  70. Jean Jaurès (1859-1914) : plusieurs fois député. En 1924, sa dépouille est transférée au Panthéon. "Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire" (Discours de Jean Jaurès à la jeunesse prononcé au lycée d'Albi le 30 juillet 1903, que l'on lira avec profit ici)
  71. (Jean-Frédéric) Joliot-Curie (1900-1958) : physicien, directeur du CNRS et co-créateur du CEA. Prix Nobel de chimie en 1935 avec son épouse Irène Joliot-Curie
  72. Léon (Henri) Jouhaux (1879-1954) : fondateur de Force Ouvrière. Prix Nobel de la Paix en 1951.
  73. Alfred Kastler (1902-1984) : physicien. Inventeur du pompage optique. Prix Nobel de Physique 1966
  74. John Fitzgerald Kennedy (1917-1963) : 35e président des Etats-Unis, assassiné à Dallas 
  75. Louise Labé (1524-1566) : poètesse surnommée "la belle Cordière". Son oeuvre ne comporte que 662 vers. place de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  76. (René-Théophile-Marie-Hyacinthe) Laennec (1781-1826) : médecin, créateur de l'auscultation
  77. Paul Lafargue (1842-1911) : gendre de Karl Marx, auteur du célèbre pamphlet Le Droit à la paresse (1880)
  78. Paul Lamant et ses fils : Jules-Eugène, le père (28/03/1894-26/08/1944-Forfry (77)), Albert-Adrien (20/10/1922--26/08/1944-Forfry (77)) et Louis-Roger (13/08/1925-26/08/1944-Forfry (77)). Résistants, membre du groupe Hildevert. Ex rue des Cottages jusqu'en 1944
  79. Alphonse (Marie Louis de Prat) de Lamartine (1790-1869) : poète, écrivain et homme politique. Député, Ministre des Affaires étrangères (1848), membre de l'Académie Française (1829). allée de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  80. Paul Langevin (1872-1946) : physicien. Président de la Ligue des droits de l'homme de 1944 à 1946. En 1948, sa dépouille est transférée au Panthéon
  81. (Antoine Laurent de) Lavoisier (1743-1794) : chimiste, père de la chimie moderne. Son nom est inscrit sur la tour Eiffel, façade Trocadéro
  82. Maréchal (Philippe de Hautecloque dit) Leclerc (1902-1947) : maréchal de France à titre posthume. le 25 août 1944, il reçoit la reddition du général von Choltitz, gouverneur militaire allemand de Paris. RN 34 puis rue de Paris 
  83. (Jean-Alexandre-Désiré) Le Corguillé (24/03/1893-27/10/1965) : né à Neuilly-sur-Marne, mort à Saint-Mandé-Hôpital Begin), inhumé le 29-10. Son père, Jean-Joseph, était infirmier à Ville-Evrard. On peut remarquer que son nom est souvent mal orthographié sur les listes électorales et ailleurs (Le Corguillier, Le Corguiller) où il figure à partir de 1885. Jean Alexandre Désiré figure sur le registre de l’école maternelle entre 1897 et 1899. Il est inscrit sur la liste électorale à partir de 1914. Dans la colonne Profession, il est noté Instituteur. Il réside alors, comme son père, dans le quartier de Ville-Evrard. En 1920, il réside rue Villebois-Mareuil (voir plus bas). Une maison située 6 rue Villebois-Mareuil est restée sa propriété jusqu’à son décès. A partir de 1923 son nom disparait de la liste électorale. Il est possible qu’il soit parti à Champigny-sur-Marne où il s’est marié en 1925. Un article publié dans le journal La Renaissance en novembre 1965 fournit des informations sur la suite de son existence. Il était diplômé de sciences politiques et breveté d’état-major. En 1934, le capitaine Le Corguillé commandait l’une des compagnies qui défendaient le Palais-Bourbon contre les manifestants d’extrême-droite. En 1940, il est fait prisonnier par les Allemands. Rapatrié sanitaire, il participa en 1941 avec d’autres officiers à l’organisation d’un service militaire clandestin de renseignements pour la zone occupée. A partir de 1942, il est rattaché au Mouvement de Libération du Nord. En juillet 1944, il fait partie de l’état-major national des Forces Françaises de l’Intérieur. Le général de brigade (2 étoiles) le Corguillé a reçu plusieurs décorations dont la croix de guerre, la médaille de la résistance et la Légion d’honneur. C’était un républicain dont on trouve la trace dans l’Association Nationale des Anciens Combattants de la Résistance (ANACR), le Secours Populaire. C’était un humaniste dont on trouve la signature sur des articles publiés par la revue du M.R.A.P. dans les années 50 ("Le racisme est contraire au génie français" page 2 du n° de juin 1952, "Unis, poursuivons la lutte contre le réarmement allemand" page 3 du n° de septembre 1954 et "Message pour la 7éme journée nationale contre le racisme et l'antisémitisme" pages 3 à 6 de juillet 1955). Son inhumation à Neuilly-sur-Marne le 29 octobre 1965 a réuni des représentants de plusieurs associations d’anciens combattants. Sa tombe au cimetière porte l'inscription "Général de la République". La rue porte son nom depuis le 27 juin 1969 (source : archives municipales)
  84. (Alexandre-Auguste) Ledru-Rollin (1807-1874) : avocat, ministre de l'intérieur en 1848, député en 1849.
  85. Frères Lumière : Auguste Marie Louis Nicolas (1862-1954), Louis Jean (1864-1948). Ingénieurs, inventeurs du cinématographe puis cinéastes.
  86. (Jules-Émile-Frédéric) Massenet (1842-1912) : musicien. Tout le monde connait Manon, d'après le roman Manon Lescaut de l'abbé Prévost
  87. François Mauriac (1885-1970) : écrivain, membre de l'Académie Française en 1933 (fauteuil n°22). Prix Nobel de Littérature en 1952. Tout le monde connait Le Nœud de vipères
  88. Pierre (Isaac Isidore) Mendès-France (1907-1982) : avocat, député, président du Conseil durant 7 mois. Il est une figure morale de la gauche. Les premiers baby-boomers  et leurs grands-frères se souviennent du lait distribué dans les écoles et les casernes qu'il organise en 1954. Leurs parents se souviennent des 26 courtes "causeries au coin du feu" (idée reprise du président des Etats-Unis Franklin Delano Roosevelt), tous les samedis soir à la radio (programme parisien), qui lui permettaient d'expliquer aux Français les grandes lignes de sa politique dans un style simple et direct.
  89. (Clémence-) Louise Michel (1830-1905) : féministe, anarchiste, écrivain.
  90. François (Maurice Adrien Marie) Mitterrand (1916-1996) : ministre, président de la Ve République pendant 14 ans à partir de 1981.
  91. (Jean-Baptiste Poquelin dit) Molière (1622-1673) : comédien et dramaturge. Sa mort en scène est restée légendaire. Tout le monde connait nombre de ses comédies souvent satiriques
  92. Colonel (Alexandre Marie Frédéric Henry) Moll (1871-1910) : plus jeune chef de bataillon, explorateur du Congo et du Cameroun.
  93. Jacques (Lucien) Monod (1910-1976) : biologiste, auteur en 1970 d'un essai intitulé Le Hasard et la Nécessité. Prix Nobel de Médecine et de Physiologie en 1965 avec François Jacob et André Lwoff pour leurs travaux en génétique.
  94. Jean (Pierre) Moulin (1899-1943) : préfet, Dirigeant du Conseil National de la Résistance. Ses cendres présumées sont au Panthéon depuis 1964. Tout le monde se souvient du discours d'André Malraux "...entre ici, Jean Moulin, avec ton terrible cortège".
  95. Alfred de Musset (1810-1857) : poète et dramaturge romantique. Membre de l'Académie Française (1852). Mis en musique par Giacomo Puccini. allée de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  96. Gaston (Pierre) Navailles (1908-1944) : Parachutiste sous les ordres du colonel Pierre-Louis Bourgoin (surnommé le manchot), professeur d'EPS, champion de boxe et de catch. Sa tombe est au cimetière. Son nom apparait aussi sur les monuments aux morts de Lévignacq (40), (Mémorial des parachutistes) Plumelec (56) et Sérent (56). Inscrit au Mémorial du Special Air Service de Sennecey-le-Grand (71). Plaque commémorative aux "résistants ffi" à gauche de l'ancienne mairie (NAVAILLE).  La rue en 1949 à la place de l'allée des Fauvettes
  97. Gérard (Labrunie dit) de Nerval (1808-1855) : écrivain, traducteur (Goethe), poète romantique auteur d'un poème inspiré par Victor Hugo : Notre-Dame de Paris "...Toute ainsi qu’elle était puissante et magnifique...". allée de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  98. (Isaac) Newton (1642?-1717) : scientifique anglais. Difficile de résumer ses inventions, découvertes, théories. Tout le monde se souvient de l’épisode vraisemblablement légendaire de la pomme qui tomba de l’arbre sur sa tête,
  99. (Joseph) Nicéphore Niepce (1765-1833) : ingénieur, inventeur de la photographie.
  100. Anne-Elisabeth (dite Anna) de Noailles (1876-1933) : poètesse, romancière d'origine roumaine. Première femme commandeur de la Légion d'Honneur. place de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  101. (Charles Eugène Jules Marie) Nungesser (1892-1927) : aviateur. 3e As de l'aviation française pendant la Première Guerre mondiale, il disparaît avec François Coli lors d'une tentative de traversée Paris-New-York sans escale à bord de L'Oiseau blanc
  102. (Blaise) Pascal (1623-1662) : mathématicien, philosophe, inventeur. On connait en particulier le "pari de Pascal" et tout le monde a prononcé une fois "Le coeur a ses raisons que la raison ne connaît point"
  103. Frédéric Passy (1822-1912) : 1er Prix Nobel de la Paix (avec Henri Dunant) en 1901. Député entre 1881 et 1885 et fondateur de la Société d'arbitrage entre les Nations, ancêtre de l'ONU.
  104. Louis Pasteur (1822-1895) : biologiste, inventeur du vaccin contre la rage en 1885 et de la pasteurisation en 1866. Fondateur de l'Institut Pasteur inauguré en 1888. Ex rue verte jusqu'en 1894.
  105. Docteur (François) Peneau (1787-12/03/1866) : né à Vertou (44), mort à Neuilly-sur-Marne, chirurgien. Maire de Neuilly-sur-Marne de 1827 à 1834 et de 1843 à 1846. Ex ancienne rue Saint-Nicolas renommée en 1894.
  106. Jean (Baptiste) Perrin (1870-1942) : physicien, co-fondateur du CNRS, créateur du Palais de la Découverte à l'occasion de l'Exposition Universelle de 1937. Prix Nobel de Physique en 1926.
  107. Gérard Philipe (1922-1959) : acteur de cinéma et de théatre, emblématique du TNP. Célébre en particulier pour ses interprétations du Cid et du Prince de Hombourg au Festival d'Avignon et Fanfan la Tulipe au cinéma. Membre des FFI. Parfois écrit Philippe sur certains panneaux de la ville.
  108. Edith (Gassion dit) Piaf (1915-1963) : chanteuse. Elle est morte le même jour que Jean Cocteau à qui l'on venait de commander un article sur la mort de son amie. Tout le monde connait "la vie en rose" et bien d'autres encore, Dont Notre-Dame de Paris qu'elle écrit et chante en 1952 "Dans le Paris de Notre-Dame, De Notre-Dame de Paris, 'y a un clochard qu'en a plein le dos De porter Notre-Dame sur son dos."
  109. Hippolyte Pina (1904-1962) : l'un des morts le 8 février 1962 manifestant contre l'OAS de la station Charonne. Il était maçon.
  110. Raymond (Nicolas Landry) Poincaré (1860-1934) : président de la République de 1913 à 1920 avant de revenir ministre dans les années 20. Membre de l'Académie Française (34e fauteuil)
  111. Jacques (André Marie) Prévert (1900-1977) : poète, scénariste. Tout le monde connait "Les enfants du paradis" le film de Marcel Carné (Paris est tout petit pour ceux qui s'aiment comme nous d'un aussi grand amour) et ses nombreux recueils de poèmes parfois mis en musique et interprétés par les plus grands.
  112. Raymond Queneau (1903-1976) : poète et romancier, cofondateur du groupe Oulipo. On lui doit plus de cent mille milliards de poèmes. Mis en musique par Joseph Kosma et chanté par Juliette Gréco (Si tu t'imagines). allée de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  113. (Jean) Racine (1639-1699) : écrivain, l'un des dramaturges majeurs de la période classique. Tout le monde connait "Britannicus" (J’embrasse mon rival, mais c'est pour l'étouffer). Membre de l'Académie Française
  114. Charles Richet (1882-1966) : médecin, déporté à Buchenwald. Il est le fils de Charles.
  115. (Jean-Nicolas-) Arthur Rimbaud (1854-1891) : écrivain. Tout le monde connait (au moins) "Le dormeur du val"
  116. Pierre de Ronsard (1524-1585) : "prince des poètes et poète des princes". Une rose porte son nom depuis 1986. rue de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  117. Jean-Jacques Rousseau (1712-1778) : écrivain, philosophe et musicien. Tout le monde a entendu parler "Du Contrat Social" Sa dépouille est au Panthéon depuis 1794.
  118. Hippolyte Rousselet (1847-1897) : maire de Neuilly-sur-Marne en 1896-97. Un caveau familial est au cimetière. Ex chemin des processions renommé en 1905
  119. (Joseph Bologne de) Saint-Georges (1745-1799) : militaire, compositeur connu sous le nom Chevalier de Saint-Georges
  120. (Charles) Camille Saint-Saëns (1835-1921) : musicien, compositeur de douze opéras. Tout le monde connait "le Carnaval des Animaux"
  121. Roger Salengro (1890-1936) : député, ministre de l'Intérieur du Front Populaire. Victime de calomnies qui l'accusent injustement de désertion pendant la 1e guerre mondiale, il se suicide.
  122. Alain Savary (1918-1988) : député, ministre de l'Education Nationale
  123. Docteur Robert Schapira (-) : médecin généraliste qui exerça de 1949 à 1983 à Neuilly-sur-Marne au 33 boulevard du maréchal Foch. Pendant la seconde guerre mondiale, il quitta la France et prit part à la campagne d'Italie sous les ordres du Général de Lattre de Tassigny. Ex rue Penet (et rue du Jeu de Paume) renommée en 1997.
  124. Général (Nicolas) Schmitz (1768-1851) : général sous la Révolution et sous l'Empire dont il deviendra baron. Son nom apparaît sur la 39e colonne de l'Arc de Triomphe  - pilier Ouest. Ex rue du cimetière devenue Schmidt puis correction du nom.
  125. Victor Schoelcher (1804-1893) : député, sénateur. On lui doit l'abolition de l'esclavage (1848)
  126. (Jean-Baptiste Nicolas) Robert Schuman (1886-1963) : homme politique qui œuvra pour que l'idée européenne prenne vie. Il fut l'auteur du plan pour la communauté européenne (dont il est considéré comme l'un des pères aux côtés de Jean Monnet, Konrad Adenauer, Johan Willem Beyen, Paul-Henri Spaak, Joseph Bech et Alcide De Gasperi. ) du charbon et de l'acier (1951) et l'initiateur de la réconciliation franco-allemande. Ex chemin de l’égout (partie) renommé en 1965. Le nom de l'avenue porte une faute (SchumanN)
  127. Léopold Sédar Senghor (1906-2001) : poète, écrivain, homme d'état français puis sénégalais (premier président de la république de 1960 à 1980). Membre de l'Académie Française (1983). Un des pères fondateurs de la "négritude" et de la francophonie. avenue de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  128. Jean Stephan (1912-1942) : infirmier à Ville-Evrard, membre des FTP, il est fusillé au Mont-Valérien.
  129. (Pierre André de) Suffren (1729-1788) : marin, amiral. "Nelson sans charisme" surnommé "l'amiral Satan" par les Anglais.
  130. Paul et Camille Thomoux : Paul (1900-1944), Camille Louise Lucie (1898-1965). Une rue porte le nom de Paul et Camille Thomoux depuis 1965 (l'ancienne rue de Gagny devenue rue Paul Thomoux en 1947)
  131. Frères Tisserand : Georges Jean (10/11/1916-Paris-19/05/1940-Malincourt (59)) et Maurice Charles (23/04/1907-Neuilly-sur-Marne-24/06/1940-Saint-Nicolas-de-Port (54)). Leurs corps ont été rapatriés et inhumés à Neuilly-sur-Marne le 28 septembre 1948 dans le carré 1939-1945. Ex rue des Cent-Dix renommée en 1955
  132. (Anne Hilarion de Costentin) comte de Tourville (1642-1701) : vice-amiral, maréchal de France en 1693.
  133. Abel Tuffier (23/03/1863-29/02/1940) : né à Bonneval (28), mort à Neuilly-sur-Marne. Jardinier en chef à Ville-Evrard
  134. (Anne Robert Jacques Turgot, baron de l'Aulne) Turgot (1727-1781) : économiste, ministre, contrôleur général des finances
  135. Paul Vaillant-Couturier (1892-1937) : écrivain, journaliste, député de Paris en 1919, il est l'un des fondateurs du Parti Communiste Français en 1920.
  136. (Luigi-Ramigio-Costante) Louis Vannini (1891-1944) : un des 35 résistants fusillés de la cascade du Bois de Boulogne le 16/08/1944. La rue s'appelle Louis Vannini.
  137. Paul Verlaine (1844-1896) : écrivain et poète "maudit" mis en musique par Claude Debussy, Gabriel Fauré, Reynaldo Hahn,...,  Georges Brassens et Léo Ferré qui l'ont chanté. avenue de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  138. Alfred (Victor) de Vigny (1797-1863) : poète et romancier d'un caractère pessimiste. "Le Cor" (J'aime le son du Cor...) est l'un de ses poèmes les plus célèbres.
  139. (Georges-Henri-Anne-Marie-Victor, comte de) Villebois-Mareuil (1847-1900) : surnommé le "La Fayette de l'Afrique du Sud", mais un des fondateurs de l'Action française. Rue nommée vers 1910.
  140. Boris Vian (1920-1959) : écrivain, poète, parolier, chanteur (le Déserteur...), critique musical, musicien de jazz (trompettiste), directeur artistique. Ingénieur formé à l'École centrale, scénariste, traducteur (Raymond Chandler...), conférencier, acteur (les Liaisons Dangereuses...), peintre. rue de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  141. François Villon (1431->1463) : écrivain. Premier poète maudit. Tout le monde connait "la ballade des pendus", plusieurs fois chantée.
  142. Pauline Mary Tarn dite Renée Vivien (1877-1909) : poétesse britannique de langue française surnommée "la Muse des Violettes" et "Sapho 1900". rue de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  143. Louise (Levêque) de Vilmorin (1902-1969) : poétesse et femme de lettres, spécialiste des palindromes (La mariée ira mal), mise en musique par Francis Poulenc. rue de la nouvelle ZAC Maison-Blanche en 2019.
  144. (François-Marie Arouet dit) Voltaire (1694-1778) : écrivain, philosophe des Lumières. Auteur du "Traité sur la tolérance" (1763) "Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères!". Ses cendres sont au Panthéon depuis 1791.

Quelques statistiques pour terminer : sauf erreur, 39 sont nés au XXe siècle, 75 sont nés au XIXe siècle ... et le reste avant. Le dernier né Louis-Roger Lamant né en 1925. Résistant, il est aussi le plus jeune décédé (à moins de 19 ans). La dernière décédée est Andrée Chedid (2011). Beaucoup (une quarantaine) ont été acteurs de la seconde guerre mondiale. Il y a des artistes, des ingénieurs, des hommes politiques, des résistants, des artistes, des écrivains, des militaires, des Prix Nobel, des Académiciens ... et la journée internationale (annuelle) du droit des femmes du 8 mars nous rappelle qu'il y a 13 femmes (sur 144! = 9%) qui ont donné leur nom à une rue de Neuilly-sur-Marne. A quand, à qui la prochaine ?